Paris Durable, Paris Cyclable : une soirée réussie !


Photo auteurs vélo

(De G. à D.) Charles Maguin (Paris en Selle), Julien Demade (Les Embarras de Paris), Olivier Razemon (Le Pouvoir de la Pédale), Frédéric Héran (Le Retour de la Bicyclette)

Paris Durable, Paris Cyclable : une soirée réussie !

C’était une soirée réussie : grosse affluence pour « Paris Durable, Paris Cyclable! » à la Maison des Acteurs du Paris Durable, mercredi 17 février 2016. Le manque de stationnement vélo aux abords de la salle était d’ailleurs criant, un comble ! Il y avait plus de 75 participants pour cette soirée d’échanges et de débats autour notamment du livre de Julien Demade : Les Embarras de Paris (ou l’illusion techniciste de la politique parisienne des déplacements) publié aux éditions l’Harmattan.

Isabelle Lesens, animatrice de la soirée et auteure du blog isabelleetlevelo.fr, a rapidement introduit le propos. L’idée est simple mais pour la première fois mise en perspective dans un système cohérent et étayé par des statistiques : l’usage de l’automobile à Paris est en baisse forte et continue depuis les années 1990. Le report se fait principalement vers les transports en commun, qui sont par conséquent saturés. La place cédée par l’automobile dans la ville a permis au vélo de réapparaitre et de se redévelopper fortement, tout en restant minoritaire.

Pour permettre la poursuite de la baisse du trafic automobile, indispensable pour des raisons évidentes de santé (pollution atmosphérique) et d’amélioration du cadre de vie (sécurité, bruit), il faut trouver une alternative aux transports en commun saturés et très (trop?) coûteux à mettre en place. Cette solution… c’est le vélo! Il croit à mesure que la place dédiée à l’automobile se réduit, et même plus vite encore : une politique de réaménagement de la ville en faveur de ce mode de transport et de la marche permettrait de multiplier par 10 l’usage du vélo d’ici 2020 ! Reste à ce que la politique cyclable de la ville soit plu ambitieuse qu’elle ne l’est actuellement.

20160217_192010

Un débat sans langue de bois et constructif

M. Alain Boulanger, responsable du pôle Voirie à la Mairie de Paris, était là pour présenter les actions de la mairie de Paris en faveur des mobilités actives et en particulier du Vélo. Son intervention très concrète et très précise a fortement contribué à cette soirée réussie. Il a montré que la ville prend conscience de cet enjeu majeur de cyclabilité et que la mairie y répond avec plus d’énergie qu’au cours des précédentes mandatures.

Le Plan Vélo se déploie, mais un peu lentement au goût des cyclistes malheureusement. De plus certains aménagements sont comptés comme réalisés alors qu’ils sont loin de faire l’unanimité (une diapo présentée indiquait que le Boulevard de Magenta a été aménagé en 2015 pour le rendre cyclable… en réalité il s’agit de peinture « passages piétons » en travers des bandes cyclables sur trottoir décriées presque unanimement par piétons et cyclistes).

On reconnait toutefois la difficulté de réaliser des aménagements cyclables de qualité, notamment devant les nombreux lobbys hostiles au développement du vélo, parfois même contre leurs intérêts (piétons, commerçants).

20160217_204217

 

Comment faire pour rendre Paris cyclable plus rapidement ?

Pour répondre aux nombreuses questions des participants, frustrés de la lente transformation de Paris en une ville cyclable, Charles Maguin, Président de Paris en Selle rappelait l’importance de l’action innovante de l’association : rien ne sert d’attendre après la mairie, c’est à chaque citoyen cycliste d’agir, auprès de ses proches, de son conseil de quartier et bien sûr, dans son association vélo préférée.

L’action de Paris en Selle dans le cadre du budget participatif a été présentée à l’occasion, avec notamment les projets de Vélo Boulevard Central (Une piste cyclable de « 3e génération » prête à accueillir le développement massif du vélo à Paris a déclaré Charles Maguin, par comparaison avec les pistes cyclables actuellement mises en avant par la Mairie de Paris), de pompes de gonflage publiques, de vélo-boxes sécurisés et de vélibs-cargo pour transporter des charges lourdes (ou des enfants).

Bref, une soirée réussie, qui s’est terminée sur un pot convivial et sur une ambiance d’optimisme pour un Paris à l’avenir plus cyclable. Les participants en redemandent : « qu’ils n’hésitent pas à rejoindre Paris en Selle pour organiser avec nous la prochaine soirée » propose Charles Maguin !

Bikehangar3 demo pompe

vbc velibcargo

 

Les autres retours sur la soirée Paris Durable, Paris Cyclable

Il y avait tout le gratin des bloggueurs et journalistes parisiens spécialisés sur le vélo ce soir-là, retrouvez leurs impressions sur la soirée :