[Table ronde] No Bike No Business : le vélo, un atout pour l’économie locale ?


No Bike No Business

No Bike No Business * : le vélo, un atout pour l’économie locale ?

“No parking, no business” selon cette vieille expression américaine datant de la période où la grande distribution a conçu son modèle. Nombreux sont ceux qui pensent encore que le stationnement automobile est la condition d’un commerce florissant. Pourtant, à Paris, la tendance est à la réduction de la place accordée à l’automobile et au développement d’autres solutions de mobilité, comme le vélo : est-ce une catastrophe ou une formidable opportunité pour l’économie de proximité ?

Alors, No Bike No Business ? Pour en débattre, Paris en Selle vous invite à une table ronde animée par Mickaël Tardu, radio-journaliste et créateur de l’émission ToutUnRayon.com, avec :

Christophe Najdovski, Adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, des déplacements, de la voirie et de l’espace public. Il porte le Plan Vélo de Paris, qui vise à faire de la capitale française une grande ville cyclable d’ici à 2020.

Olivier Razemon, journaliste et auteur spécialisé des transports, il tient le blog “L’interconnexion n’est plus assurée” sur lemonde.fr et a récemment publié “Comment la France a tué ses villes

Mathieu Eymin, paysagiste et jardinier à vélo, il est le trésorier de l’association Les Boîtes à vélo (Paris-IDF), le collectif vélo-porteur pour ceux qui entreprennent à vélo.

Laetitia Dablanc, urbaniste, directrice de recherche à l’IFSTTAR-Université Paris-Est. Elle travaille sur le transport des marchandises et leur rapport à l’espace, aux territoires et à l’environnement.

Pascal Madry, Directeur de l’Institut pour la ville et le commerce, et ancien directeur de Procos, la fédération du commerce spécialisé?

Nathalie Lemarchand, géographe, spécialiste de l’aménagement commercial. Professeure à Paris 8 et directrice-adjointe du Ladyss (Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces), elle travaille sur la place du commerce dans la ville et la société.

Guillaume Simonin, responsable du pôle économie et social de l’Alliance du Commerce, un regroupement de commerçants qui représente environ 200 000 salariés et 25 000 magasins.

et bien sûr, vous aussi, les participants, qui nous aiderez à répondre collectivement à cette question : No Bike No Business ?

Infos pratiques

  • Date : le jeudi 23 mars à partir de 19h et jusqu’à 21h – soirée suivie d’une collation offerte par l’association
  • Lieu : École Normale Supérieure (Salle Dussane), 45 rue d’Ulm – 75005 Paris
  • Tarif : gratuit (mais vos contributions sont indispensables pour nous permettre de continuer à organiser ces évènements)
  • Inscription : obligatoire (vigipirate) via le formulaire d’inscription
  • Live streaming et podcast : si vous ne pouvez pas être présent, pas de panique, vous pourrez suivre la soirée No Bike No Business en direct ou en rediffusion (plus d’infos à suivre).
  • Réseaux sociaux : retrouvez la page facebook de l’évènement et suivez #NoBikeNoBusiness sur les réseaux sociaux pour un maximum de contenu  sur le sujet !