Belleville : la piste cyclable maintenue côté 20e !

Belleville : la piste cyclable maintenue côté 20e !

Alors que la mairie du 20e prévoyait de supprimer la piste cyclable du Boulevard de Belleville, Paris en Selle a lancé l’alerte avec un habile détournement de la communication municipale (Belleville, Acte 1). Suite à cette opération et aux nombreux échanges que nous avons eues avec les parties prenantes de ce projet, il semble que nous nous orientons vers une issue favorable : le conseil de Paris a voté un vœu demandant le maintien de la piste cyclable sur le Boulevard de Belleville !

Tweet de Christophe Najdovski annonçant le maintien de la piste cyclable du boulevard de Belleville

Tweet de Christophe Najdovski annonçant le maintien de la piste cyclable du boulevard de Belleville

Une voie bus n’est pas une solution inclusive pour tous les cyclistes

L’action de Paris en Selle a permis de lancer l’alerte : les nombreux usagers quotidiens de la piste cyclable du Boulevard de Belleville n’ont pas été suffisamment pris en considération dans le projet de réaménagement, qui prévoyait la suppression pure et simple de la piste cyclable, remplacée par un couloir de bus-taxi. Au-delà des usagers actuels, nous avons souligné que pour beaucoup de nos concitoyens à vélo, partager une voie avec des poids lourds et des taxis pressés n’est pas envisageable. Comment développer l’usage du vélo sans piste cyclable dédiée ?

C’était l’un des enseignements-clé du Baromètre des Villes Cyclables : une grande partie de la population ne se sent pas en sécurité dans ce type d’aménagement bus+taxi+vélo, et encore moins quand celui-ci prévoit aussi la présence d’aires de livraison. Alors certes, la piste actuelle n’est pas idéale (virages serrés, intersections non sécurisées, largeur modeste, véhicules illicitement stationnés aux entrées et sorties de la piste cyclable…). Mais pour que le vélo devienne une solution toujours plus inclusive et ouverte à toutes et à tous, à tout âge, il ne faut pas supprimer la piste cyclable mais bien plutôt l’améliorer !

La piste cyclable Belleville 20e : protégée, on y va avec les courses sous le bras

Des discussions tous azimuts, et des élus qui réagissent

En parallèle de l’alerte, nous avons pu renouer le dialogue. Nos remarques en réunion publique n’ayant pas été entendus, il fallait sans doute que chacun visualise plus concrètement la signification d’une suppression de piste cyclable sur un axe structurant du réseau cyclable parisien.

Une cycliste, interpellée par notre détournement visuel

A l’initiative du groupe communiste du 20e, rejoint par les élus du groupe écologiste et les élus du groupe Générations, un vœu a été voté au conseil d’arrondissement du 20e arrondissement pour maintenir la piste cyclable du boulevard de Belleville, vœu qui a ensuite été portée devant le conseil de Paris et adopté avec quelques modifications mineures.

Nous avons en parallèle rencontré la maire du 20e, qui nous a expliqué chercher un équilibre entre toutes les demandes, mais privilégier le bus au vélo, ce dernier étant jugé minoritaire dans les déplacements parisiens, moins inclusif et moins pertinent dans les cotes pyrénéennes du 20e arrondissement. Nous avons essayé d’expliquer que le vélo peut également devenir un mode de déplacement très important et très inclusif, mais à la seule condition qu’on lui laisse sa chance, à savoir un réseau cyclable complet, confortable et sécurisant. Par ailleurs, supprimer la piste cyclable empêche tout un tas de personnes de circuler à vélo, alors que des bus peuvent circuler même sans couloir (la preuve, c’est déjà le cas actuellement).

Au final, il semble que l’on envisage désormais une solution où les bus ET les vélos auront un espace : comme quoi, cela valait le coup de ne pas se précipiter vers la suppression de la piste cyclable.

Côté 11e, c’est encore l’incertitude

Si côté 20e, il semble que notre action ait été un succès qui va permettre de maintenir l’itinéraire cyclable, la situation est plus incertaine côté 11e.

Des Twittos inquiets de la suppression de leur piste cyclable côté 11e

Des Twittos inquiets de la suppression de leur piste cyclable côté 11e

Suite à notre courrier, le maire du 11e nous a assuré privilégier l’option initialement concertée : le remplacement de la piste cyclable actuelle par un élargissement du trottoir (certes pas très large aujourd’hui) s’accompagnerait de la mise en place d’une aire piétonne sur un tronçon du boulevard de Belleville. Une aire piétonne est interdite aux voitures particulières, comme le nord de la Place de la République ou le bas de la rue du Faubourg du Temple par exemple : le trafic y est en conséquence fortement réduit. La circulation à vélo y devient plus facilement envisageable en mélange, avec peu de risque de stationnement gênant puisqu’il n’y aurait plus qu’une seule voie de circulation.

Le scénario d’aire piétonne est acceptable du point de vue du maintien de l’itinéraire cyclable. Il nécessite néanmoins de s’assurer que le trafic automobile est bien en forte diminution. La période de travaux, qui doit durer plusieurs mois, serait alors l’occasion d’étudier les reports de trafic dans les rues adjacentes pour s’assurer que l’évaporation du trafic automobile a bien lieu. Mais si jamais le transit automobile est maintenu côté 11e, alors que la piste cyclable a été supprimée… les conditions de circulation à vélo en seraient fortement dégradées. C’est la crainte légitime de certains habitants, qui ont peur de perdre leur itinéraire cyclable dans l’opération. Le groupe LR du 11e a d’ailleurs alerté le conseil municipal sur la question.

Il faut donc s’assurer que si l’élargissement des trottoirs est acté, il soit forcément accompagné de la mise en place d’une aire piétonne côté 11e. Le réaménagement du Boulevard de Belleville ne peut pas conduire à une situation où les déplacements à vélo seraient encore plus compliqués qu’aujourd’hui !

Rejoignez-nous pour participer à nos prochaines actions !