Piste cyclable des Champs-Élysées : pour les usagers du vélo ou pour la photo?


 Quelle sera la piste cyclable des Champs-Élysées ?

piste cyclable des champs-élysées

En 2018, la piste cyclable des Champs-Élysées verra le jour. Maillon essentiel du Réseau Express Vélo est–ouest, c’est un projet que notre association Paris en Selle salue évidemment.

La maire de Paris privilégie l’option d’une piste centrale. L’association « Paris en Selle » est convaincue que cette piste, au-delà du symbolique, devrait surtout être utiles aux cyclistes quotidiens afin de contribuer à l’objectif affiché par la municipalité, à savoir un triplement de la part modale du vélo d’ici 2020.

Craignant que l’aspect symbolique ne prenne le dessus sur les considérations fonctionnelles, l’association a conduit un sondage auprès de plus de 1100 personnes afin de connaître leur opinion quant au positionnement de la piste. Il en ressort une nette majorité, aux deux tiers, en faveur d’une option latérale.

Le positionnement au milieu de 2×3 voies de circulation augmente l’exposition au bruit et à la pollution, ainsi que le stress et le sentiment d’insécurité liés à une proximité plus forte d’un trafic motorisé intense, constituent un fort motif d’inquiétude pour les répondants.

Plus qu’un symbole risqué, nous demandons avant tout une piste cyclable fonctionnelle.

Les résultats de l’enquête

Le communiqué de presse concernant le sondage est téléchargeable ici :

Communiqué de Presse – Champs-Élysées cyclables Dossier de Presse Observatoire Plan Velo

Les analyses et la répartition des résultats sont consultables ici :

Analyse du sondage – Champs-Élysées cyclables Dossier de Presse Observatoire Plan Velo

En voici quelques citations :

Les usagers du vélo affichent une nette préférence pour des pistes latérales le long des trottoirs (63 %)

Une piste axiale oblige à traverser la chaussée motorisée pour accéder aux commerces ou aux rues transversales

En cas de positionnement de la piste au milieu, l’exposition au bruit et à la pollution, ainsi que le stress et le sentiment d’insécurité […] constituent un fort motif d’inquiétude