Cédric, le vélo contre le scooter

Cédric, le vélo contre le scooter

Portrait de cycliste

Troisième portrait de cette série : comment chacune et chacun est devenu cycliste au quotidien. Pourquoi continuer ? Qu’est ce qui les inspire et les encourage ?

Je m’appelle Cédric, j’ai 47 ans et je suis infirmier libéral depuis 10 ans dans le quartier du marais.

Je sillonnais ce quartier toute la journée en scooter pour me rendre au chevet de mes patients. Mais la circulation est devenue infernale, et vu les travaux de la place de la Bastille, j’ai décidé de troquer mon deux roues motorisé contre un vélo électrique. Le gain de temps a été phénoménal grâce aux voies limitée à 30km/h avec contre sens vélo qui sont de précieux raccourcis, tout comme l’aménagement Rue de Rivoli.

Cela fait déjà 3 mois que j’utilise le vélo quotidiennement dans mes déplacements, et je ne regrette pas ce choix. Cependant, il y a encore du travail à faire pour éduquer les motorisés qui empiètent beaucoup sur nos espaces réservé . J’ai déjà malheureusement été agressé verbalement par un camion rue du Temple.
C’est donc en tombant sur une vidéo d’une opération de sensibilisation menée par Paris en Selle que j’ai décidé de rejoindre cette association, car l’union fait la force ! Cela me permet aussi de me tenir au fait des évolutions d’aménagement des pistes, pour optimiser sans cesse ma tournée.

Vous aussi, vous voulez vous engager pour plus de vélo ? Adhérez à Paris en Selle !