Le collectif Libérer Leclerc !


Paris en Selle fait partie du collectif Libérer Leclerc, qui défend une vision apaisée de l’avenue du Général Leclerc, dans le 14ème, après un véto du Préfet de Police au projet de réaménagement.

Le Préfet de Police doit cesser son obstruction au projet d’aménagement

Le collectif « Libérer Leclerc » appelle le Préfet de Police de Paris à respecter la démocratie et à cesser son obstruction au grand projet de réaménagement de l ’avenue du Général Leclerc de Porte d’Orléans à Denfert – Rochereau (14e ).

Le réaménagement de cet axe est promis depuis plus de 15 ans par les équipes municipales successives à des habitants et des usagers qui n’en peuvent plus.

Entrée quasi – autoroutière du sud de Paris, l’avenue du Général Leclerc est un enfer pour les habitants, les commerçants et les usagers qui y circulent à pied, à vélo, en bus ou en voiture. En matière de vélo, le projet de réaménagement prévoit une Avenue plus accueillante pour les cyclistes avec une piste cyclable, qui fait partie du réseau express vélo (REV)

Le Préfet de police a mis son véto, conséquence : #LibérerLeclerc

À la place d’une avenue apaisée, le Préfet chasse les cyclistes de l ’axe, en méprisant leur sécurité, et impose des voies de bus non protégées, vulnérables à toutes les intrusions et donc inefficaces, y compris pour les véhicules d’urgence.

Le collectif « Libérer Leclerc » entend mobiliser les riverains, les habitants du 14ème arrondissement et plus largement tous les citoyens qui refusent que cette avenue demeure une autoroute.

Une pétition demandant au préfet de revenir sur son avis a été mise en ligne. Vous pouvez la signer sur liberer-leclerc.paris

L’intégralité du communiqué de presse du collectif peut être visualisée en cliquant sur le lien. Vous trouverez aussi sur liberer-leclerc.paris l’ensemble des informations sur le projet, et les actualités spécifiques à ce sujet.